Catch Attack

Un forum de catch ouvert a tout le monde
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Novembre 2006 :

Aller en bas 
AuteurMessage
Tony
Modérateur
avatar

Messages : 531
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Novembre 2006 :   Ven 3 Aoû - 19:39

Et voici le "Donnez moi le micro" de Novembre 2006 :

Je vous l’avais bien dit !

Je suis quelqu'un d'assez tourmenté et j'ai souvent beaucoup de mal à apprécier pleinement les moments que je passe sur notre petite planète en voie d'extinction. Pourtant le week-end du 28 et 29 octobre, j'ai apprécié chaque instant, savouré la moindre prise et embrassé tous ces cris qui venaient de partout autour de moi. "Rome ne s'est pas faite en un jour" me soufflait le poète belge Suckaaa Fépadanlapizza tandis que je stressais en craignant de ne voir débarquer personne au show du dimanche. Il avait raison le bougre, il nous faudra du temps pour faire de la ICWA le nouveau grand Empire du catch en France. Est-ce vraiment cela qu'on recherche? Je ne pense pas ... Ce qu'on recherche, justement, je crois qu'on l'a déjà trouvé.

Quand nous, Daniel (aka Pierre "Booster" Fontaine) et moi, nous sommes parlés pour la première fois, il n'était pas encore question de ICWA. Pour ma part je n'avais jamais pensé à cette possibilité (de créer une structure pour faire des shows), quand à Daniel il devait déjà avoir son idée en tête mais il ne l'a pas évoquée tout de suite. Nous étions sur AOL Messenger, lui dans son nord d'adoption et moi dans ma petite chambre dans la maison familiale. Je ne sais plus très bien comment on en est venu à rentrer en contact mais un jour on s'est mis à discuter. J'ai cru rencontrer un clone ... on ne se ressemble ni physiquement ni même au niveau du caractère, je pense, mais cette passion (pour le catch, je précise pour ceux qui se croiraient dans Sous le Soleil qui, d'ailleurs, est la série préférée de votre arbitre détesté) nous a immédiatement réunit. On était comme deux petits gamins se racontant nos exploits. Lui avait quitté la France pour assouvir sa passion, s'entraîner chez mon héros d'enfance (Édouard Carpentier) et devenir catcheur alors que moi j'avais créé "the upset of the century" en réalisant mon rêve de devenir commentateur. Deux simples fans qui ont découvert le catch à la même époque et qui n'ont pas réussi à s'en décoller. A tel point qu'ils bossent dedans. Nous étions les seuls à l'époque. On parle d'un temps où il n'y avait qu'une centaine de "vrais" fans sur internet, une seule émission de catch à la TV française (aucun moyen de regarder sur le net) et qu'une seule "fédération" en France dont je n'avais jamais entendu parlé (ou vaguement dans un passage sur France 3 resté mythique) alors que je connaissais, à l'époque, la majorité des fédérations américaines, japonaises et mexicaines. Aujourd'hui ils sont nombreux les catcheurs en herbe. On ne compte plus les nouveaux et anciens promoteurs qui créent des fédérations. Aujourd'hui tous les fans sont à un clic de participer au mouvement, d'entrer, d'une manière ou d'une autre, dans ce petit monde fermé qu'ils observent depuis tant d'années. Les choses ont bien changé n'est ce pas? Parfois j'aime à croire que nous avons une petite part de responsabilité dans ces changements. Et si d'aventure on y était pour rien, c'est pas grave, on en aura au moins été des témoins privilégiés.

Oui les choses ont bien changé et dans ces jours de grande nostalgie où tout le monde préfère ce qu'il y avait avant, j'aimerai vous rappeler qu'avant ce n'était pas mieux, en réalité c'était bien pire. Créer une nouvelle fédération de catch en France, dans ce contexte, c'était du pure délire. Donc lorsque Daniel m'a soumis l'idée ... ben j'ai tout de suite été d'accord. Qui n'a pas rêvé de bosser dans une fédération de catch? Évidemment il faut être fan de catch pour avoir ce rêve mais, ça tombe bien, je le suis. Alors on s'est lancé. Les débuts étaient difficiles bien sûr mais on reparlera sans doute de ça un autre jour. Malgré ces difficultés, malgré les doutes et les moqueries des autres fans, on y a toujours cru. Mais à quoi avons nous toujours cru? Quel était notre but à l'époque? A votre avis? Devenir des grosses stars du catch? Monter la plus grande fédération en France? Je ne vais pas vous mentir, on a du penser à ça aussi mais le principal n'était pas là. On voulait faire quelque chose de nouveau, présenter le catch d'une manière encore jamais vu en France. Et là encore, Daniel et moi étions sur la même longueur d'onde. Avant, et pour certains c'est toujours d'actualité, les shows de catch en France ne comportaient aucune histoire. Vous aviez toujours les mêmes catcheurs dans les mêmes matchs avec le même main-event qui regroupe tous les catcheurs de la soirée. Attention ceci n'est pas une attaque ... Ce concept marchait et continue à marcher et c'est tant mieux pour eux. Mais on a le droit d'avoir une vision différente des choses, n'est ce pas? Notre vision était celle de deux fans : on souhaitait faire des shows bookés à l'américaine pour un public Français avec des stars mondiales et à terme faire catcher des jeunes que Daniel aurait entraîné. En gros notre vrai et unique but avoué était d'amener en live ce qu'on voyait en K7 et de lancer de nouveaux catcheurs français. Ni plus ni moins! Pour les stars mondiales ça a été plutôt facile à faire mais ça n'en a pas été moins jubilatoire. La première fois qu'on a fait venir une de ces stars c'était Doug Williams. On avait l'impression de décrocher la lune. En tout cas on était sur un petit nuage. (c'était le traditionnel combo de phrases toutes faites) D'ailleurs pour être honnête on se transformait souvent en petit mark se demandant : on fait venir qui maintenant? Malheureusement pour moi, Randy Savage est toujours trop cher. Revenons en aux faits, voulez-vous? Si pour faire venir ces stars c'était plutôt easy, le lancement de nouveaux catcheurs français c'est avéré un peu plus compliqué. De toute évidence ça allait prendre du temps. Rassurez vous on était au courant mais vous connaissez le monde ... Il faut toujours que ça aille vite. Il ne faut pas perdre de temps même au détriment de la qualité. Mais nous, comme on n'est pas tendance, on a pris notre temps. Daniel s'est démené dans le nord pour trouver des salles pouvant nous accueillir. Il a entraîné certains gars qui au bout de deux vrais matchs trouvaient que c'était mauvais pour leur personnage de perdre (What the f*ck !!?!!). Il a pris beaucoup de son temps et ça lui a coûté beaucoup d'énergie. Mais aujourd'hui le travail commence à payer. Et lorsque je vois ces gars évoluer je suis juste fier du boulot de notre président. All hail King Booster !

Alors? Qu'est ce que je vous avais dit? Y a t-il un fan de catch qui s'est pointé à l'un ou deux de ces shows (Bailleul / Hesdin ) et qui n'a pas aimé le boulot de nos gars? Personne? Ca ne m'étonne pas (Mond des Papillons s'adressant à Paul dans "La gloire de mon père"). Greg Fury et Tom Delacroix ont catché 25 minutes d'un des combats les plus intenses que j'ai eu à commenter. Une nouvelle fois je ne vais pas vous dire que c'était parfait de bout en bout mais imaginez ce qu'ils pourront nous faire dans 6 mois ... dans 1 an! Dans le cas de Fury on aura d'ailleurs peut être pas à attendre plus longtemps. Mon ami Philippe Chereau dit parfois des bêtises (oui tout le temps c'est vrai et j'aurai du dire conneries) mais il dit parfois des choses très vraies et en plus il passe de très bons disques (Guy Hu s'adressant à Bernadette Bourdel dans "Papy fait de la résistance"). L'une de ces choses c'est : "Pour avoir un bon match, il faut un bon adversaire". J'ai lu que beaucoup d'entre vous avez aimé Toby Nathland. Si il a pu être aussi bon, c'est bien sûr parce qu'il l'est mais c'est aussi parce que Greg Fury a merveilleusement fait son boulot. C'était le premier match entre ces deux gars, Greg ne parle ni Anglais ni Allemand ... Quelqu'un l'a remarqué? I think I made my point! Tom a eu plus de mal le premier soir. Un premier combat face à un étranger, Pat Schulz, qui non content d'être étranger est allemand. Je n'ai rien contre les allemands mais leurs catcheurs ont un petit coté old school très développé notamment lorsqu'il s'agit d'être sur le ring avec un jeune. Vous l'avez peut être loupé mais Schulz a mis Tom volontairement KO pendant le match parce que notre petit jeunot avait loupé une prise (son seul et unique loupé sur les deux matchs). Ce n'est pas un mauvais gars dans le fond mais c'est comme ça que Schulz, et beaucoup d'autres d'ailleurs, a appris à catcher. Si je vous parle de ça c'est parce que tout n'est évidemment pas toujours rose. Pour avoir vécu ce genre d'expériences, car oui les "anciens" s'en prennent aussi au commentateur si c'est un nouveau venu, je sais que ce n'est pas facile. On découvre à ce moment là qu'il y a des cotés qu'on n'aime pas forcément dans le catch et qu'il faut du caractère pour s'imposer. Je ne dirai pas que Tom s'est imposé mais en tout cas il nous a montré un sacré caractère le lendemain et a prouvé qu'on pouvait avoir confiance en lui. Il n'est pas le seul à avoir fait ça je crois, c'est vraiment le cas de tous ceux qu'on a vu ces deux jours. Les Pink Paradise, par exemple, nous ont sorti deux matchs solides tout en imposant à merveille leur personnage. Ils bossent de mieux en mieux et se lâchent de plus en plus. Ils sont tout simplement en train de devenir l'une des attractions les plus populaire de la ICWA. Il n'y a pas une once de méchanceté en eux, rien d'hardcore, ils sont tout de rose vêtus ... Et vous les adorez!?! Qui a dit que la ICWA et ses fans étaient trop violents? Nos amis du Bonheur des Dames vont grimper au sommet et vous verrez tous la vie en rose. Si d'aventure Tank Willowski y arrivait avant eux, on verrait la vie d'une manière plus trouble ... et en rose nous ne verrions que des éléphants. Pourquoi? A cause de la VODKA pardi! L'Ours des collines polonaises a, je le crois, frappé un grand coup durant ce week end. Il a tout écrasé sur son passage et s'il a perdu le samedi, il a su revenir le dimanche avec une rage encore jamais vu jusque là. Tank est un dur à l'ancienne. Et encore même les anciens ne se sifflaient pas la moitié d'une bouteille de vodka en plein match. Il a bu cela comme de la flotte et pourtant ça n'en était pas. Faut croire qu'affronter des gars en rose ça mène à ce genre d'excès puisque même Barbache, son partenaire, a pris sa dose après le match. Charly a été fidèle à lui même sur les deux combats : bon dans le ring et exceptionnel avec la foule. Il revenait de blessure et nous savions que ses performances dans le ring serait loin d'être parfaites. Nous voulions tout de même qu'il participe à ces shows qui, nous le savions, seraient une fête. Tank et Barbache sont une bonne association. Si cette dernière venait à durer je suis sûr que ça ne pourrait que leur être profitable. Pour HBK et Diesel ça avait plutôt bien marché alors pourquoi pas pour eux? Comme l'étaient les "Dudes with attitude", T & B sont totalement complémentaires. La violence associée au charisme, ça a toujours bien fonctionné dans le catch. En résumé je ne vous avais pas menti le mois dernier, les élèves valent le coup qu'on vienne les voir et la ICWA continue à avancer, à grandir et à se construire de jour en jour.

Précédemment j'affirmais qu'on avait trouvé ce qu'on recherchait. Après ce que je viens de vous dire, à quoi pensez-vous? A toutes ces stars qu'on a fait venir? A toutes ces petites storylines qui vous ont fait vous lever de vos chaises? A ces élèves qui vous ont époustouflé? Oui ça peut être toutes ces choses ... Ce sont elles, d'ailleurs, qu'on pensait rechercher au départ. Mais, en réalité, on a trouvé bien plus : une petite famille. Nous ne sommes pas les meilleurs amis du monde mais pendant une soirée, deux ou trois jours, on est tous des frangins. On est tous heureux d'être là pour le show bien sûr mais aussi parce qu'on sait qu'on va retrouver nos grands et petits frères. Chaque show est une vraie réunion de famille. J'ai été très influencé par le film "Almost Famous". Si vous ne l'avez jamais vu, je vous le conseille fortement. Le personnage principal est un jeune fan de rock. Il écrit des articles dans des fanzines et, alors qu'il n'est même pas majeur, il se voit envoyer sur les routes pour suivre la tournée d'un groupe en plein essor pour le compte du Rolling Stones Magazine. Durant le film le jeune héros, dans le bus de la tournée, s'adresse à la belle dont il est secrètement amoureux et lui dit: "I need to go home" (parce qu'il doit passer ses exams) et elle lui répond: "You are home". Voila ce que je ressens lorsque je suis à la ICWA. Que ce soit à des centaines de bornes de chez moi dans un hôtel, dans une camionnette ou à la table à coté du ring, je me sens à la maison. Nous sommes tous solidaires et on va tous dans le même sens. Après on a tous nos caractères, nos vies, nos potes et nos boulots à coté mais aussi fou que cela puisse paraître la mayonnaise a pris et elle a grave bon goût. Une nouvelle fois c'est une très bonne chose pour vous aussi. L'ambiance est parfaite à la ICWA, les élèves confirment tandis que les anciens (Bulla et Phoenix) bossent mieux que jamais. Qui va continuer à passer des soirées de folie ?

Sur un plan personnel je ne pourrais être plus heureux. J'aimerai profiter de l'instant pour remercier Daniel. Il m'a fait confiance et m'a inclus dans un projet auquel il aurait très bien pu s'atteler tout seul. Je n'étais qu'un jeune commentateur inexpérimenté lorsqu'il a fait appel à moi. Je n'avais rien prouvé et rien ne laissait penser que j'allais faire l'affaire. Grâce à Daniel qui m'a laissé du temps et qui m'a toujours soutenu, j'ai appris à bosser dans les vestiaires et à me faire accepter par les "anciens" dont on parlait tout à l'heure. Je ne peux pas ne pas remercier Bulla et Phoenix. Ils sont là depuis le début, évidemment, et à l'image de Daniel ils m'ont dès le début accepté comme un membre de leur famille. Aujourd'hui cette famille a grandi. Il y a les Pink, Barbache, Tank, Tom, Fury, Majik, Bruce, Roxi ... Avant de vous laisser tranquille, j'aimerai juste faire une mention spéciale pour notre arbitre. J'ai connu Colby il y a déjà pas mal d'années et rien ne laissait penser qu'on allait se retrouver sur les rings à travers la France entière. C'est un pur plaisir de passer ses quelques secondes qui nous séparent de l'arrivée d'un catcheur avec lui, sur le ring. Si quelqu'un savait de quoi on parle vraiment dans ces moments là ... Il a un peu un rôle de l'ombre même si son charisme et sa bêtise le font rentrer dans la lumière alors qu'il n'est qu'arbitre. Sachez en tout cas qu'il a une belle place dans cette famille et que si la ICWA est ce qu'elle est aujourd'hui c'est aussi grâce au petit strasbourgeois qu'il est.

Mesdames Messieurs, la ICWA n'attend plus qu'une chose: VOUS! Vous êtes tous invité à nos petites fêtes de famille : les shows et les stages qui peuvent vous donner l'occasion de réaliser un rêve de gamin. Et pour les autres, ceux qui bossent de leur coté, je vous souhaite de prendre autant de plaisir que nous. Je vous souhaite que l'ambiance soit aussi bonne que chez nous ... De ce coté là j'ai peu d'espoir car même pour ça, je crois que la ICWA et les autres n'ont pas tout à fait la même vision! Merci Ali d'avoir fait le déplacement et merci à vous tous. Vous qui avez perdu votre voix, vous qui nous avez fait confiance et qui ne l'avez sans doute pas regretté. MERCI!

De notre commentateur et vice président de la ICWA fétiche :Christophe Agius !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Novembre 2006 :
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Election du joueur du mois de novembre
» Brochet leurré [novembre 2006]
» [National] Journée du 11 Novembre 2006
» Pour poisson-nageur [novembre 2006]
» [C1] Vidéos Real Madrid - Lyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Attack :: Actualité Catch :: ICWA :: Donnez moi le micro-
Sauter vers: